Passer au contenu principal

Messages

En vedette

Pas un cochon

Je suis rentrée là-dedans comme un cochon dépendant de son fermier rentre à l’abattoir.  Je voyais le plancher tâché de sang, je voyais mon fermier mettre un tablier, tout aussi tâché de sang, préparer ses outils pour me zigouiller et moi, cochon, je me disais que c’était surement pour autre chose, pour un autre cochon que moi. Moi, j’étais le cochon spécial. Je me concentrais sur mon fermier qui me disait « ça fera pas mal ». J’acceptais de mourir sans que ça fasse mal, au lieu de vivre.  Et je mourrais à tous les jours, un peu plus. Et il me tuait à tous les jours, sans aucun remords, jamais.  Il m’a menti. Mourir sous ses lames était péniblement souffrant.  Chaque entaille était faite lentement, pour que je sente bien la lame séparé ma peau. Je regardais mon sang couler, en lui demandant pourquoi il faisait ça, mais lui, il m'engueulait parce que je tachais son plancher.  Je devais vraiment être un cochon spécial, en fait, parce qu’il m’a tué pendant douze mois.

Derniers messages

Mortes de novembre

Loup

Voulez-vous tu?

liar liar pants on fire

Elle

Parachutes-moi

Ici